#192 – Changer ?

Le monde est trop beau pour être ignoré. Mais si, déjà, on méconnaît ce fait (ou si on le relativise), alors on tombe rapidement dans l’illusion que la vie toute entière se limite au mouchoir de poche que constituent les 8 murs qui nous entourent (4 pour la maison et 4 autres pour le bureau).

Depuis longtemps je prends ce que je connais pour seule vérité, parce que ça me rassure et parce que mon esprit n’est pas ouvert à autre chose que mon quotidien très normé. Pourtant, au fond de moi, je sais bien qu’il y a autre chose. Qu’un autre monde, plus vaste et infiniment plus riche existe. Pas forcément loin d’ailleurs, mais très différent. Un monde sauvage, peut être, culturel, spirituel, coloré,  vivant, envoûtant, que sais-je encore ! Des centaines d’univers différents qui se superposent et se mélangent les uns aux autres pour former l’incroyable diversité qui m’entoure et dont je peine à prendre conscience. Mon univers (qui est aussi unique que moi) fait partie de cette diversité mais ce n’est qu’un tout petit morceau d’un grand Tout. C’est cet ensemble que j’ambitionne de découvrir. Dit autrement, ça pourrait s’appeler prendre de la hauteur et embrasser le panorama.

À une échelle moins gigantesque, j’ai déjà, comme vous sans doute, expérimenté le fait que rien n’est jamais définitif et que ce que l’on croit immuable est aussi très illusoire. Nos certitudes sont peut-être les choses les plus fragiles de notre vie… Par exemple, après avoir fumé pendant 20 ans, et avoir essayé une quantité incalculable de fois d’arrêter, je pensais tout simplement être condamné à fumer toute ma vie. Et puis un jour, le 2 février 2007 à 5 heurs du matin pour être exact, j’ai écrasé ma dernière clope, sans appréhension, sans regrets, sans stress. Comment ? Tout simplement en entrant dans le monde des «Non-Fumeurs», comme on ferait un petit saut pour passer de l’ombre au soleil. Une incroyable découverte s’étalait devant moi sans que j’en mesure réellement la portée : je pouvais décider de ma vie…

Cette réussite personnelle s’inscrivait à la suite d’un changement profond dans ma vie, lui-même aboutissement de sombres années de déprime. Oui, il m’avait fallu une dépression pour évoluer. Une sorte de remise à plat salutaire dont j’aurai l’occasion de vous reparler. Cette cassure dans ma vie toute tracée s’est produite le 17 janvier 2005. Depuis je n’ai cessé d’évoluer, de changer, de progresser et j’en arrive enfin au stade où je me dis que toutes les portes peuvent s’ouvrir, pourvu qu’on possède la bonne clé. Je ne suis pas du genre à foncer tête baissée et à enfoncer les portes. Alors je mise sur un peu d’audace et de bon sens pour m’enmener au-delà des limites de ma prison dorée. Et si le voyage vous intéresse, je vous invite à me suivre dans cette aventure.

Publicités

Et si tu réagissais ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s