#176 – Les chemins sont multiples

Ce qui nous sépare des gens qui réussissent tient la plupart du temps à peu de chose. Un détail, un choix ou une idée. Souvent d’ailleurs les opportunités se présentent sans qu’on s’en aperçoive…ou alors trop tard !

Tenez, moi par exemple, j’ai failli tout plaquer pour suivre un homme de l’autre côté de l’Atlantique. Je ne l’ai pas fait parce que je sentais que mon attachement pour lui n’était pas assez fort mais c’était une fausse excuse pour masquer ma peur du changement et de l’action. Une paralysie bien réelle que je me suis employé à camoufler sous des prétextes tous très plausibles mais aussi sans rapport avec la situation.
Quitter la France (ou pas), ne dépendait pas de mon amour pour lui mais bien de ma capacité à sauter dans l’inconnu, moi qui n’était pour ainsi jamais sorti des frontières hexagonales. M’expatrier ou ne pas le faire : la décision ne devait pas se prendre en fonction de mon avenir hypothétique au côté de ce garçon mais bel et bien de mon goût pour le risque.
A l’heure qu’il est ma vie serait sans doute bien différente. Dans quelle mesure ?, je ne le saurai jamais. En l’occurrence, je ne sais pas si l’on peut parler d’opportunité mais ce qui est certain c’est qu’un choix s’est présenté à moi et que… je n’ai rien décidé. Ni ce que je devais faire, ni ce que je voulais faire. Je n’ai fait que placer des prétextes devant l’occasion qui m’était donnée pour ne pas avoir à me lancer dans cette aventure. Car au fond de moi, je savais parfaitement que c’était une chance de faire autre chose, de changer radicalement de vie… et je ne voulais pas le voir. Mes excuses étaient les arbres qui masquent la forêt !

Après, il ne faut sans doute pas trop regretter ces occasions manquées. Elles ne reviendront plus et se lamenter sur ce qu’on a pas décidé ou sur ce qu’on aurait dû saisir, n’aide en rien à faire avancer les choses. Ce qui est important, en réalité, c’est d’apprendre de ses erreurs. La vie est trop courte pour ne pas sauter sur chaque occasion de prendre un autre chemin. Et les chemins sont multiples ! Il y a finalement peu de risques qu’on se perde et beaucoup de chance qu’on découvre des territoires inexplorés, alors pourquoi hésiter ?

Publicités

2 réflexions sur “#176 – Les chemins sont multiples

  1. « Tout est question de choix »…

    Difficile de ne pas s’embourber dans ses regrets. La meilleure solution est de continuer d’avancer en apprenant. Après je te rejoins sur la peur du « saut dans l’inconnu ». C’est tellement dur de se lancer dans de tels changements sans avoir aucune certitude sur un avenir alternatif… Mais parfois grisant, si on décide de se laisser aller…

Et si tu réagissais ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s