#159 – Chouchou & Loulou

Nous avons vite pris le pli, lui et moi, de nous appeler par un petit surnom. Un mot gentil qui ponctue nos phrases avec un air un peu niais.
D’où nous viennent ces petits sobriquets ? Ni lui ni moi ne saurait le dire. Pourtant ils sonnent comme une évidence aujourd’hui. Nous les prononçons comme s’ils avaient pris la place de nos prénoms, tout simplement.
Mais justement, que sont devenus nos prénoms ? Si nous ne les utilisons plus dans le quotidien, pour s’adresser l’un à l’autre, nous leur avons réserver la place des moments graves ou des moments solennels. Celle, aussi, des moments en public, quand la bienséance écrase l’ambiance. Pas question de « Canard », « Lapin » ou « Chaton » devant les autres. Les animaux — même affectueux — ne sont pas admis. Pas plus de « Cœur », de « Trésor » ou de « Chéri » : le monde n’est pas invité à connaître nos petits noms…

En y réfléchissant, je me dis que finalement les prénoms, qui devraient être la seule façon de m’adresser à lui, et lui à moi, sont relégués à la vie publique de notre couple, alors que dans la sphère privée se sont les surnoms qui sont de mise. Et pourquoi pas l’inverse ? Les surnoms renforcent-ils notre attachement ? Sont-ils l’expression de la force de notre relation ? Ou créent-t-ils tout simplement un climat intimiste ? Sans doute un peu des trois. Pour autant, je trouve quelque peu abêtissant de n’utiliser que ce biais pour nous interpeller entre nous. Pourquoi ne pas recourir à nos prénoms, qui, à la base, sont faits pour ça ?

A moins qu’un « Yohan » et un « Franck » ne nous définissent pas aussi bien qu’un « Loulou » et un « Chouchou » ?

Publicités

4 réflexions sur “#159 – Chouchou & Loulou

  1. Je vais avoir un peu de mal à m’exprimer clairement (sauf à faire quinze pages mais je n’ai pas vraiment envie):
    Nous ne choisissons pas notre prénom… encore moins celui de l’être aimé! C’est le choix des parents pour qui cela représente (normalement) un acte d’amour!

    C’est peut être tout simplement le besoin de « combler ce vide » créé par cette absence de choix!
    C’est lui dire qu’il s’agit d’une nouvelle naissance; d’une nouvelle vie!

    Oserais-je le parallèle avec les religieux qui optent pour un nouveau nom lorsqu’ils entrent dans les ordres. Nouveau nom qui représente justement l’amour qu’ils portent à « dieu » (oui avec des guillemets et pas de majuscule pour ce qui me concerne)

    Même si Chouchou et loulou ne représentent pas la quintessence des « surnoms »…. c’est mieux que Yoyo et Francky!!
    😉

Et si tu réagissais ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s