#158 – Mention spéciale

Sur le paquet de gâteaux il est écrit : « il est important d’avoir une alimentation équilibrée et un mode de vie sain. »
Alphonse regarde le paquet avec circonspection. A 57 ans, à quoi pourrait bien pu lui servir d’avoir un mode de vie sain ? Et puis ça veut dire quoi d’ailleurs « avoir un mode de vie sain » ?
Alphonse se demande ce que serait à présent sa vie s’il avait été éduqué dans un mode de vie sain ? Et pour en arriver là, ses parents auraient-ils dû le nourrir différemment, voire mieux ? Avec d’autres aliments ? Mais quels autres aliments, il n’en connaît pas vraiment de nouveaux …? Des légumes, des fruits, du poisson, du lait et de la viande. Aurait-il eu le droit de manger sucreries ? A quoi aurait ressemblé son enfance ? Il aurait peut-être fait plus d’activité physique, même s’il a le sentiment d’avoir toujours bougé, ne serait-ce qu’en jouant ou en faisant du vélo, par exemple, durant toutes ses années où il ne pouvait pas apprendre à conduire… Avec sa mère, qui n’avait pas le permis non plus, il marchait beaucoup. Alors, avait-il eu un mode de vie malsain ?

C’est ce que la mention portée sur ce paquet de gâteaux semblait vouloir lui faire comprendre. Elle lui rappelait qu’il avait fumé pendant vingt ans chaque jour, et qu’il buvait encore de l’alcool de temps en temps, quand il recevait des amis à dîner ou qu’il allait au restaurant. Il cédait parfois au plaisir d’un chou à la crème, d’un bonbon à la noisette ou d’une crêpe à la confiture. Il se couchait certaines fois très tard, négligeait le sport pendant des semaines et passait certaines journées à regarder la télé affalé dans son canapé…

Faut-il qu’il change ses habitudes parce qu’un paquet de gâteaux le lui demande ? Ou faut-il plutôt qu’il ne change rien, qu’il continue de profiter des petits plaisirs de la vie ? Finalement, avoir un mode de vie sain ça ne veut pas dire grand chose car il y a d’un côté le corps, stricte, rigoureux, qui accuse le coup au moindre écart ; et de l’autre l’esprit qui dépérit de ne pas jouir des petits plaisirs de la vie et des entorses qu’on peut faire au règlement. Et comme l’esprit influence le corps, Alphonse se dit qu’à 57 ans  son mode de vie sain à lui est peut-être meilleur que celui qu’on lui propose car il écarte les excès, dans un sens comme dans l’autre. Finalement, c’est un mode de vie plein de bon sens…

Publicités

Et si tu réagissais ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s