#121 – Le travail accompli

Il n’y avait rien à dire, le travail avait été parfait ! Sur toute la ligne. Pas un défaut, pas un raté. Michel pouvait être fier de lui, il n’avait pas failli. Il ne s’était pas trompé, il était resté maître de la situation du début à la fin.
Il ne s’en était pas cru capable et pourtant il l’avait fait… Il ressentait maintenant un soulagement autant qu’un certain plaisir devant le travail accompli, ou plutôt, la mission terminée. Et quelle mission !
Rien ne l’avait détourné de son objectif pas plus que du délai qu’il s’était fixé. Ni mes pleurs ni mes supplications. Que ce soit mon humiliation, ma terreur ou ma douleur, rien n’y avait fait. Rien ne l’avait fait reculer.
Cruel, il m’avait enfoncé son couteau en plein cœur puis fait tourné la lame sans sourciller. Mon âme s’était déchirée et mon corps avait pris la fuite. La terre s’était ouverte pour m’engloutir tout entier. J’avais cessé de vivre à l’instant et je pensais que je ne ressusciterai jamais évidemment.

Ce soir Michel venait de me quitter.

Publicités

6 réflexions sur “#121 – Le travail accompli

  1. Pingback: #139 – Engagés dans le même combat | L'arbre à chat

  2. Pingback: #135 – La soirée gâchée | L'arbre à chat

  3. Pingback: #132 – Bastien | L'arbre à chat

  4. Pingback: #129 – Entre devoir accompli et maladresse | L'arbre à chat

  5. Pingback: #126 – L’officine | L'arbre à chat

  6. Pingback: #124 – Chez Albert | L'arbre à chat

Et si tu réagissais ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s