#109 – Touche à tout

Il aurait fallu des journées de 30 heures pour que Loïc puisse accomplir toutes les tâches qu’il programmait. Il ne s’arrêtait jamais de remplir son emploi du temps de choses diverses et variées. Lire, courir, écrire, faire du yoga, peindre, aller à la salle de sport, reprendre les cours d’espagnol, aller au théâtre, faire du shopping, surfer sur le Net, commenter les blogs, et dernièrement, faire des travaux dans son appartement… Il n’en finissait pas de trouver de nouvelles choses à faire.

Son calendrier était tellement dense que Loïc ne pouvait respecter aucune échéance et se sentait chaque fois frustré de n’avoir pas le temps de faire ceci ou cela. Il regrettait que le temps file et que ses envies s’estompent faute d’avoir pu leur donner corps. A peine avait-il l’idée d’une nouvelle activité, qu’il devait y renoncer, faute de temps. Cela le rendait passablement maussade. Il essayait de tout faire, mais ne faisait pas grand chose au final.
Outre le temps qu’il passait à ne rien achever, Loïc passait également beaucoup de temps à refuser de commencer d’autres choses. Il sortait peu, ne rencontrait pas grand monde et refusait même la plupart des invitations qu’on lui adressait….

Loïc se rendait bien compte que cette vie ne lui permettait pas de s’épanouir. Au contraire, il voguait de frustration en déception.  Il comprit alors que le problème de sa suractivité venait du fait qu’elle était tout éparpillée. A quoi lui servait de vouloir tout faire en même temps ? A moins d’être un surhomme il ne pourrait jamais se diviser. Aussi décida-t-il de ne plus courir qu’un seul lièvre à la fois. Il se consacra, en alternance, à une seule activité. Finalement cette façon de répartir les tâches, même si elle lui demandait davantage de rigueur, lui permettait en tout cas d’aller au bout des choses et de garder un peu de temps pour le reste : les amis, la famille, les amours… D’ailleurs, c’est en allant à un cours de dessin (chose qu’il avait toujours voulu faire sans jamais avoir le temps de s’inscrire), qu’il rencontra Paul…

Publicités

Et si tu réagissais ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s