#73 – Le Miroir

T. se regarde dans le miroir. Il ne se voit pas. Il inspecte un visage d’homme, aux cheveux bruns mêlés de blanc un peu revêches. Des traits du visage appuyés pour ne pas dire marqués, lui donnent un air sévère ou autoritaire. Le sourcil est épais. Le nez assez proéminent est parsemé de petits points noirs inélégants et la bouche a tendance à tomber de chaque côté du menton. Son front dégagé lui donne un air assez hautain, mais ce sont surtout les sillons profonds qui traversent le haut de son visage de part en part qui l’interpellent. Alors qu’avant il plissait son front pour mimer le mécontentement avant de le faire redevenir naturellement lisse, désormais lesdits plis ne s’estompent plus. Ils se sont définitivement imprimés sur le haut de sa figure. La peau du cou est restée ferme quant à elle. Long, élancé, le cou maintient harmonieusement cette tête qui accuse le coup. Les oreilles fines et bien plaquées contre la tête ne changent pas non plus. Elles restent ce qu’elles ont toujours été : discrètes. Les grains de beauté posés sur sa joue l’accompagnent toujours même s’ils ont perdu semble-t-il un peu de leur fraîcheur.
Il ne reste que les yeux à voir. C’est le point essentiel mais T. rechigne à s’y attarder. Il fuit du regard ses yeux qui l’appellent. Il évite de se regarder en face parce que derrière ce miroir se cache le second : celui de son âme. L’essence toute entière de son visage fané se trouve dans ses yeux. Ce sont eux qui, en dernier ressort, diront si oui, ou non, T. est devenu cet homme âgé qu’il contemple dans le miroir.
Quand enfin il tombe sur le regard de l’homme, quand enfin il daigne se voir, qu’il se regarde les yeux dans les yeux, le verdict tombe d’un coup : T. retrouve celui qu’il a toujours été. T. un point c’est tout, sans habillage, sans peau, sans coque vieille ou jeune. Il se retrouve en tête à tête avec son être et, de fait, il prend subitement conscience de l’essentiel : il n’a pas changé et ne changera probablement jamais pour lui-même.

Publicités

Et si tu réagissais ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s