#60 – Le Sauveur et l’incompétent

Il ne pouvait rien résoudre. Les problèmes étaient trop complexes, trop riches. Il en avait les compétences mais il n’avait simplement pas envie de s’enquiquiner à trop travailler.

Lorsqu’on lui soumettait une tâche comportant la résolution d’un problème, quel qu’il fut, technique ou non, J.L. s’arrangeait toujours, je dis bien toujours, pour la refiler à quelqu’un d’autre. Que ce soit dans son travail ou dans sa vie privée, cela ne faisait pratiquement aucune différence.
Au début il avait eu des scrupules à se décharger ainsi d’un travail qui lui incombait. Ça n’avait pas duré bien longtemps !  Très vite il était devenu « celui qui fait sauter ses singes sur les épaules des autres ».

Ne sachant trop comment s’y prendre, dans les premiers temps il essuya quelques refus (parfois cinglants). Il faut dire qu’il arrivait bille en tête et demandait tout de go « tu peux faire ci ? Tu peux faire ça ? ». Même gentiment on lui répondait souvent « non, je ne peux pas ». Et puis un jour il tenta une nouvelle approche, un peu au hasard, un peu par instinct… sans trop y avoir pensé en tout cas. Il arriva et dit à son interlocuteur avant toute autre chose : « J’ai besoin de ton aide ! ». Il remarqua l’attitude subitement ouverte et alerte de son collègue et pensa, devant ce fascinant spectacle, que c’était peut-être là la meilleure façon de transmettre ses dossiers encombrants.

Cette expérience fortuite fût un révélateur. J.L. avait compris que l’homme en face de lui ne résistait pas à la flatterie, surtout au travail où il pensait — à tort — devoir être constamment le meilleur. En lui faisant savoir qu’il était son « sauveur » J.L. faisait naître en lui un sentiment de force et de jouissance qui le mettait dans un tel état qu’il ne pensait même pas à lui refuser ce qu’il prenait pour un honneur mais qui n’était en réalité qu’une vulgaire tâche dont J.L. voulait se séparer.

Et une fois la patate chaude entre les mains du « sauveur », il ne restait plus à J.L. qu’à s’esquiver, tout « incompétent » qu’il est, vers la sortie…

Publicités

Et si tu réagissais ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s