#54 – Grillé

R. ne comprend pas. Il est allongé à côté de S. sur cette plage du sud de la France. Ça fait déjà presqu’une heure qu’ils sont arrivés là, le nez dans leur serviette qui sent vaguement le renfermé, la lotion autobronzante et les pieds. Une heure que R. essaie de faire comme si ses voisins de plage n’étaient pas là, comme si on était pas en plein cœur des vacances de millions de gens, comme s’il n’était pas en train de perdre son temps allongé là en plein cagnard, comme si il arrivait enfin à se reposer…

Il n’avait pas dit non quand S. lui avait proposé quinze jours de farniente sous le soleil de la Méditerranée. Il avait même trouvé ça plutôt alléchant : quitter la grisaille de Paris pour les grillades au bord de l’eau : pourquoi pas ? Il se voyait déjà faire la sieste dans la fraîcheur d’un mas, dans un petit coin isolé au milieu d’un champ d’oliviers. Il avait laissé S. s’occuper de tout : fatale erreur. Il s’en voulait maintenant de ne pas avoir fait part de ses envies et, surtout, de ce qu’il ne voulait pas faire ! Se retrouver allongé pendant des heures sur une plage surpeuplée c’était ce qu’il voulait absolument éviter. Et depuis presqu’une heure qu’il y était il ne cessait de pester contre S. et aussi un peu contre lui-même.

Non, décidément, il ne comprend pas l’intérêt de rester là, planté comme un légume au milieu de cette foule. Ça apporte quoi ? Peut-on appeler ça des vacances ? Finalement il les a bien eu les grillades au bord de l’eau mais il est dans le rôle de celui qui grille…

Publicités

Et si tu réagissais ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s