#46 – stylo vs crayon

J’étais sec comme un raisin au milieu de sa semoule. Plus rien à dire ; les idées m’avaient déserté.

Dans le même temps, je ne voulais plus écrire. Je voulais m’affranchir du texte et je tournais autour du pot (à crayons). Je me disais « tu peux dessiner, même maladroitement. Ce qui compte ce n’est pas tant la ressemblance, c’est l’émotion d’ensemble, l’idée quoi… ». Tu parles !  Je suis bien trop attaché à l’idée que ce que j’exprime doit être compris de tous.  Du coup, je m’échinais, je recommençais et je gâchais des pages et des pages de mon carnet à spirales. Mais j’étais encore loin du compte.

Je renonçais ? Je crois simplement que je ne pourrai « jamais » renoncer. Même si je ne progresse pas (c’est possible ça ?), j’aurai toujours cette envie viscérale de « dire » les choses autrement qu’en parlant ou en écrivant.
On pourrait croire, finalement, que dessiner un objet est plus facile que de le décrire avec des mots ? Et bien je n’en suis pas si sûr car pour moi, un dessin réussi c’est celui où, indépendamment de la maîtrise d’exécution,  l’objet en question acquiert une âme, une consistance. Autrement dit, un bon dessin est celui qui fait passer une émotion.
…Comme un bon texte, en fait.

Bon allez, je crois que je vais retourner bosser…

Publicités

Et si tu réagissais ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s