#33

Je me rends compte que je suis resté finalement très (trop) scolaire.

RESPECTER un emploi du temps ; LEVER le doigt pour prendre la parole et ATTENDRE qu’on veuille bien me la donner ; faire mes DEVOIRS et me sentir REDEVABLE ; ne pas CONTREDIRE le professeur et sa pensée unique ; être PREMIER de la classe et toujours en COMPÉTITION ; attacher de l’importance (trop) aux NOTES et ÉVALUATIONS et CULPABILISER auprès de mes parents quand j’ai de moins bons résultats…

Bref, être avoir été FORMATÉ par mes formateurs fait qu’aujourd’hui je suis par exemple incapable de m’imposer ou de donner avec force mon point de vue. J’ai même du mal à avoir un point de vue tranché ou différent… Je suis toujours un peu en retrait, attendant qu’on veuille bien me laisser m’exprimer… Je n’ai pas la souplesse des gens qui organisent leur emploi du temps en autonomie : j’attends qu’on me donne mes priorités… Ça transparaît même dans la mise en forme de ce blog…

Avoir conscience de tout ça c’est déjà pas si mal. Dorénavant je dois trouver en moi le moyen de sortir de dizaines d’années de conditionnement apparemment bienveillant : à 40 ans voilà un EXERCICE intéressant !

Publicités

Une réaction sur “#33

  1. Le formatage, c’est surtout une question de paraître conforme à ce que les autres attendent de nous, une normalisation sociale. Il doit être possible de répondre aux attentes de la normes (le fond) sans en respecter la forme.
    Mais casser le formatage pour devenir quoi, et comment ? (oui, une question en appelle une autre).

Et si tu réagissais ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s