#21

Il me faut déjà penser à la fin des vacances. Une semaine de soleil chichement gagnée pendant l’hiver…
En regardant certains autres hommes je me dis que nos corps ne sont vraiment pas les mêmes…
J’ai coupé l’ongle de mon orteil un peu trop court ce matin. Il me fait un peu mal…
Le sable me picote parfois les fesses : la plage a ses limites…
Quand je pense à tous mes rendez-vous de la semaine prochaine, je me sens overbooké…

Et dans le même temps, en regardant le ciel, je prends vaguement conscience que tous les jours un caillou de 59 720 000 000 000 000 000 000 tonnes fait un tour sur lui-même entraînant avec lui 6 milliards de petites têtes comme la mienne, en suspension dans le vide intersidéral, et ce, dans la plus totale indifférence.

La vie est vraiment une question de priorités.

Publicités

3 réflexions sur “#21

  1. il y a quelques temps, je crois pour une tribune de bonne année , dans « le monde », Edgar Morin parlait de l’éloge de la métamorphose: que quand on prendrait conscience que les multitudes de petites initiatives dans le monde vont dans un même sens, alors on se rendra compte que le monde aura déjà changé vers du mieux.. il le dit mieux que moi, tu dois pouvoir retrouver l’article sur internet, mais cette vision des choses me donne du sens, et me dit que chacun à sa place, si infime soit-elle, peut faire bouger quelquechose, si infime soit-il , et la somme de ces infimes arrive à un vaste tout. C’est aussi l’éloge d’une action plus collective qu’individuelle, et l’époque actuelle a plutôt tendance à surmédiatiser l’individuel qui ferait bouger plein de choses, mais c’est en fait totalement impossible.

  2. Tu écris beaucoup sur l’insignifiance de la vie, le sens qu’elle peut avoir.
    Je pense que nous sommes insignifiants et que la vie n’a pas un sens particulier. Cela ne me paralyse pas, ne m’attriste pas. Je vis c’est tout !

    • Oui, tu as raison lorsque tu dis que je me questionne beaucoup sur le sens de « tout ça ». J’essaie de ne pas m’en attrister non plus mais c’est plus fort que moi, jusqu’à la dernière minute il faudra que je cherche à comprendre là où il n’y a rien à comprendre. J’aimerais être persuadé que nous avons un rôle (même infime) à jouer chacun à notre niveau… et au lieu de le jouer, je me perds en conjectures…

Et si tu réagissais ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s