Bascule

Un petit post. Un tout petit texte griffonné. Tout juste quelques lignes, quelques mots pour former quelques phrases. Pas de quoi en faire une histoire, ni même un récit, une nouvelle ou un essai. On n’en voudrait même pas pour une dictée. C’est un billet sans envergure, sans gloire ni passion. Un message vite oublié, à peine lu, à peine vu… tout juste visible d’ailleurs car si petit. Une missive l’air de rien, qui passe comme ça entre deux pages, entre deux dates. La veille du week-end, le soir du vendredi, quand tout le monde s’apprête à fermer son ordinateur, sa boîte de Pandore. Un gribouillage sans titre, sans corps et sans caractère. Une petite musique pour accompagner, pour faire glisser et pour passer encore plus inaperçu. Un mot d’ami, sans prétention, pas d’éloquence ni grandiloquence. Un feuillet à demi-mot, en demie-teinte. Demie-mesure de la démesure. Un carnet mal rempli, tout corné, tout tâché mais appliqué bien qu’empoté. Une lettre tout faite et faite de lettres mal agencées, mal dégrossies, mal choisies… peut être ? Un peu de moi mais si peu cette fois, sorte de murmure mais tu n’en es pas sûr, je crois que tu ne sais pas. Comme quoi parfois on croit, on voit et on (se) déçoit. Mais qu’à cela ne tienne, mon fin billet, lisse et léger, existe bien et c’est là tout ce qui me plait. Un truc comme ça pour dire sans voix que ma vie risque bien de bientôt bien changer. Espérons dés lors que ce soit en bien…

Publicités

8 réactions sur “Bascule

  1. On se laisse emporter, c’est super agréable. J’espère que cette légèreté
    est trés positive pour toi pour le futur, on croise les doigts

  2. tout à fait d’accord avec Flavien …mais on n’a même pas forcément besin d’avoir bu pour apprécier…tu as une réelle plume..et un vrai talent pour mettre ton lecteur en haleine, en attente…dis-nous tout…ou au moins, donne des pistes…changement de boulot? amoureux? ??

  3. T’a t-on déjà dit combien c’est agréable lorsque tu te laisses aller en littérature? Tes mots remplissent très bien les vides et nous cueillent dans la surprise d’une fin de soirée un peu arrosée.
    Un demi billet qui nous accorde un plein panier de douceurs poétiques et jeux de mots doux. Et l’on prend la vraie mesure de ton potentiel. Je ne peux que croire et espérer que le changement sera en bien.

Et si tu réagissais ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s